10 astuces pour rendre son site WordPress plus rapide

Aujourd’hui, la vitesse d’affichage des pages fait partie des critères de sélection pour déterminer le classement SEO des sites internet. Les propriétaires de sites doivent donc prendre des mesures radicales pour que leurs sites web WordPress soit plus rapide.

10 astuces pour rendre son site WordPress plus rapide

Le temps de chargement d’une page internet affecte également tes visiteurs. Tu est certainement déjà tombé sur un site internet où tu pensais trouver l’information indispensable mais là… blackout total, rien, chargement infini… Ou tellement long que finalement tu te résigne et te dirige vers un autre site internet plus rapide.

Avoir un site internet avec un temps de chargement trop long te fera perdre une quantité importante de trafic.

Dans ce guide, nous aborderons une liste de 10 actions que tu pourra entreprendre pour accélérer ton site web WordPress. Le but est de rendre ton site internet WordPress le plus rapide possible pour améliorer ton référencement naturel grâce au SEO et le confort de tes visiteurs.

Pourquoi la rapidité d’un site internet WordPress est importante ?

Il existe deux raisons principales pour lesquelles la vitesse des pages est importante pour ton site internet.

Pourquoi faut-il travailler pour optimiser la rapidité de son site internet

Premièrement, la vitesse des pages a un impact sur ton classement SEO. Si deux sites internet sont identiques d’un point de vue référencement, les moteurs de recherche pénaliseront le site web le plus lent.

Je ne pourrais pas te dire comment cette pénalité est appliquée par les algorithmes de classement des pages. Mais il est préférable d’optimiser la vitesse de ton site internet sous WordPress plutôt que de tenter le diable.

Le but est quand même d’éviter d’être pénaliser pour quelques optimisations plutôt simples à mettre en oeuvre.

Deuxièmement, les utilisateurs en ligne ont un délai de décision relativement court en cas de chargement. Selon une étude récente de Google, 53% des personnes quitteront une page mobile si elle prend plus de 3 secondes à se charger. Ca donne à réfléchir n’est-ce pas ?

À moins que quelqu’un veuille vraiment avoir accès ton contenu, il est probable qu’un visiteur quitte ton site internet avant qu’il ne se soit totalement chargé.

Dans le cas d’un site d’e-commerce, les utilisateurs peuvent également abandonner leurs paniers si le processus de paiement est top lent.

Une seconde étude menée par Pingdom a montré que 38% des visiteurs ont quitté des sites Web dont le chargement a pris cinq secondes ou plus.

Dans l’ensemble, les temps de chargement des pages plus rapides vont t’aider à obtenir de meilleurs classements sur les moteurs de recherche et à générer plus de pages vues et de conversions. De plus, cela conduit à une meilleure expérience utilisateur.

Voici quelques outils à utiliser pour mesurer le temps de chargement des pages de ton site internet WordPress.

Comment mesurer la rapidité d’une page de son site WordPress ?

Les outils pour mesurer la rapidité d'un site WordPress

Avant de découvrir différentes techniques pour accélérer ton site internet WordPress, il faut prendre du recul et évaluer la situation actuelle. Cela peut t’aider à comprendre sur quoi tu dois travailler pour optimiser ton site web sous WordPress.

De plus, tester ton site internet avant l’optimisation va te fournir une référence sur laquelle te baser pour comparer les résultats des futurs tests.

Voici des outils de diagnostics qui vont t’aider à évaluer la vitesse de ton site internet WordPress.

GTmetrix

GTmetrix est un outil Web gratuit pour évaluer les performances de son site internet WordPress. Il te suffit d’aller simplement sur la page d’accueil de GTmetrix et d’entrer l’URL pour tester un site web.

Avec la version gratuite, tu ne pourra pas choisir la région du serveur de test et les paramètres du navigateur. La version payante te donne également plus de contrôle et la possibilité de conserver l’historique de tes tests de performance.

Résultats de la vitesse de chargement de la page avec GTmetrix
Aperçu de la vitesse de chargement de Dev2Digital avec GTmetrix

GTmetrix renvoie trois métriques clés :

  • temps de chargement de la page
  • taille totale de la page
  • nombre total de requêtes HTTP

Dans ce guide, nous verrons comment il est possible d’optimiser toutes ces mesures et gagner en rapidité d’affichage de ton site WordPress.

Google PageSpeed Insights

Google PageSpeed ​​Insights est un outil Web gratuit développé par Google Developers qui te permet d’évaluer les performances de ton site Web. Il te suffit de saisir l’URL de ton site WordPress pour commencer les tests.

Résultats de la vitesse de chargement de la page avec Google PageSpeed ​​Insights
Aperçu de la vitesse de chargement de Dev2Digital avec PageSpeed ​​Insights

L’avantage de PageSpeed ​​Insights est qu’il se concentre sur les appareils mobiles. Un site Web peut se comporter de manière sensiblement différente sur un appareil mobile que sur un ordinateur de bureau. Bien que tu ne puissie pas contrôler sur quel appareil le test est effectué, une référence fournie par cet outil aide à l’optimisation globale.

De plus, vu que c’est développer par Google, c’est celui qui doit être pris le plus au sérieux si tu veux travailler ton SEO efficacement.

WebPageTest

WebPageTest est un outil open-source gratuit pour tester les performances de ton site internet avec ou sans WordPress. Il te donne beaucoup plus de contrôle sur l’environnement de test.

Résultats de la vitesse de chargement de la page avec WebPageTest
Aperçu de la vitesse de chargement de Dev2Digital avec WebPageTest

Non seulement tu peux décider de l’appareil et de l’emplacement à partir desquels le test est effectué, mais tu peux également créer des tests précis étape par étape pour générer des tests personnalisés pour ton site web.

Maintenant que nous avons fait le tour des outils qui peuvent t’aider à identifier la vitesse de ton site internet, voyons comment il est possible d’accélérer tout ça.

1. Choisir un hébergeur de bonne qualité et rapide

Astuce WordPress n°1 - Choisir un hébergeur de bonne qualité et rapide

Lorsqu’un visiteur accède à une page internet de ton site web, son navigateur envoie une requète à ton serveur pour afficher la page en question. Le temps nécessaire au serveur pour répondre influence fortement le temps d’attente.

Quelle que soit l’efficacité de ton site internet, les performances du serveur web déterminent de manière critique la rapidité avec laquelle la demande d’un visiteur est traitée.

Avant de choisir un hébergeur, tu dois d’abord déterminer le type d’hébergement qu’il est nécessaire d’avoir. Seras-tu satisfait d’un hébergement WordPress partagé et plutôt lent ? Ou aura tu besoin d’un hébergement rapide, dédié et spécialisé pour augmenter la vitesse de ton site WordPress ? Ce choix est général un compromis entre le coût de l’hébergement et les performances promises.

Il existe un bon nombre d’hébergeur dans le domaine tel que OVH et LWS. Si vous souhaitez

En bref, je te recommande o2switch.fr qui est une solution économique et fiable. Si tu veux de meilleures performances et que ton budget estp lus élevé, tu peux essayer l’hébergement WordPress géré par LWS ou prendre un dédié chez OVH.

2. Utiliser un thème WordPress léger et flexible pour réduire la latence

Astuce WordPress n°1 - Choisir un thème léger et flexible

Premièrement, sache que le theme que tu utilise sur ton site internet WordPress a un impact considérable sur la vitesse de la page.

Étant donné que la majorité des propriétaires de sites ne font aucune optimisation de leur thème WordPress au niveau performances, il est important de choisir un thème déjà optimisé et qui se charge rapidement.

L’idéal serait d’éviter les thèmes avec des effets dans tous les sens et plutôt privilégier un un thème léger avec des fonctionnalités minimales en fonction de tes besoins.

Je ferais très probablement un article d’ici peu sur une liste de thème les plus rapides et les plus légers afin de te donner toutes les cartes en mains pour augmenter la vitesse de ton site WordPress.

Néanmoins, tu peux toujours regarder cet article du site athemes qui propose 7 thèmes rapide et légers de plutôt bonne qualité.

Pour résumer, peu importe ton activité, tu devra faire attention au poids du thème (images, feuilles de style CSS, fichier JavaScript) ainsi qu’au nombre de requête au serveur.

3. Utiliser judicieusement les widgets pour augmenter la vitesse

Astuce WordPress n°3 - Utiliser judicieusement les widgets

L’une des plus grande force de WordPress est justement son système de plugin intégré qui permet de l’étendre… De manière presque infini ! S’il manque quelque chose sur ton site internet WordPress, il y a forcément un widget derrière pour remédier à ça.

Mais attention, c’est également un piège qui va nuir gravement à la vitesse de ton site WordPress. L’idée est de n’utiliser que des widgets soigneusement sélectionnés et dont tu a obsolument besoin pour le fonctionnement de ton site WordPress.

Il faut savoir que chaque extension supplémentaires ajoute de la complexité sur ton site WordPress. Par exemple, si tu ajoute YoastSEO pour optimiser le SEO de ton site WordPress, le plugin fera un appel à la base de donnée pour afficher tes balises meta de titre et description.

Tu dois donc être attentif et vérifier périodiquement la rapidité de ton site web pour évaluer chaque plugin et désactiver ou supprimer tous les plugins inutiles.

Une dernière chose à laquelle peu de personnes pensent, c’est les conflits entre les widgets. Sache qu’ils ne sont pas forcément tous compatibles et qu’ils peuvent entrer en conflit lors de leur utilisation en simultané.

Heureusement, WordPress est équipé d’une fonctionnalité qui permet d’avoir le bilan de santé et de vérifier les conflits potentiels entre les plugins.

4. Optimiser la base de données WordPress

Astuce WordPress n°4 - Optimiser la base de donnée

A chaque fois qu’un utilisateur entre sur l’une des pages de ton site web, WordPress se connecte à ta base de données.

La base de données stocke tout le contenu de ton site web WordPress, y compris les publications, les pages, les utilisateurs, les commentaires et les paramètres.

Lorsque quelqu’un visite ton blog, il récupère simplement des données de la base de données pour afficher une page ou un message. Cependant, une action de l’utilisateur telle qu’un commentaire ou un achat entraîne la génération de données supplémentaires.

WordPress enregistre également automatiquement les révisions que tu as apporté à tes publications, ce qui engendre une augmentation de la taille de celle-ci.

Le temps de réponse aux demandes entre la base de données et ton site WordPress peut augmenter pour deux raisons.

Tout d’abord, à mesure que la taille de ta base de données augmente, l’exécution de ces requêtes prend plus de temps. Ce qui normal étant donnée qu’il y a plus de donnée à trier lors des recherches.

Deuxièmement, les cycles d’écriture et de suppression de données peuvent fragmenter ta base de données, de telle sorte que différentes parties de ta base de données peuvent être stockées à différents emplacements dans le système de fichiers.

En moins technique, c’est comme si tu avais une bibliothèque contenant environs 25 000 ouvrages et que ton fils souhaite lire le livre « Les trois petit cochons ». La recherche de ce livre, même bien rangé, risque de te prendre un peu de temps. Ca te prendra nettement moins de temps si ta bibliothèque ne contient que des livres qui sont utiles et en bon état !

Par conséquent, il est logique de garder ta base de données allégée en supprimant les données indésirables telles que les commentaires de type spam, les révisions de publication et les éléments supprimés dans la corbeille.

Heureusement des widgets tel que WP Optimize ou WP Rocket existent et permettent d’optimiser ta base de données WordPress en supprimant les anciennes données redondantes et en défragmentant la base de données.

5. Utiliser un CDN pour fournir les ressources et réduire les charges serveur

Astuce WordPress n°5 - Utiliser un CDN pour fournir les ressources

Un CDN est un réseau de distribution de contenu. C’est un groupe de serveurs placés à des emplacements stratégiques à travers le monde. Son but est de distribuer le plus rapidement possible la ressource demandée et ce temps de téléchargement dépend de la distance physique entre le client et le serveur.

Même si avec la fibre, les temps de chargement sont ultra-courts, il paraît logique qu’une image télécharger sur un serveur au bout de la rue sera plus rapide que de télécharger une image sur un serveur à l’autre bout du monde.

Une terme de chiffre, une étude menée en janvier 2020 par HTTP Archive révèle qu’une page sur un site WordPress classique pèse environ 2,3 Mo. Une partie importante de ce poids de page se compose d’images (1,25 Mo), de feuilles de style CSS (110 Ko), de scripts (480 Ko ) et de polices d’écriture (150 Ko).

Si tu stocke ces ressources sur des serveurs CDN dans le monde entier, un visiteur de n’importe quelle partie du globe peut potentiellement les charger depuis le serveur le plus proche, ce qui réduit le temps de chargement de la page web.

Je te recommande donc d’y jeter un oeil et pourquoi ne pas essayer avec Cloudflare ou KeyCDN qui sont des CDN de bonne qualité pour les propriétaires de sites internet WordPress.

6. Préparer et compresser ses images pour le web

Astuce WordPress n°6 - Préparer et compresser ses images

Utiliser un CDN est une opération vraiment efficace pour optimiser le chargement des ressources et augmenter la rapidité de tes pages internet. Néanmoins, il est possible de rendre tes pages encore plus rapide en optimisant encore plus les images pour ton site WordPress.

Comme nous l’avons vu dans l’astuce précédente, les images représentent près de la moitié de la charge serveur. Par conséquent, il est judicieux de suivre certaines pratiques pour optimiser les images en termes de poids et de performances.

Des images adaptées à chaque utilisation

Tout d’abord, l’idée est déjà de t’assurer que les images que tu utilise ont une taille adaptée à la situation. Ca paraît tellement logique mais en réalité, très peu de personne prennent le temps de faire ça.

Prenons l’exemple de ton logo, est-ce vraiment utile d’avoir un logo de la même taille pour toutes tes pages de ton site WordPress et ton favicon ? Absolument pas car le favicon est beaucoup plus petit, tu dois redimensionner ton logo et télécharger une version plus petite et donc plus adaptée à la situation.

Et c’est pas fini ! En faite, il faut savoir que chaque format d’image (PNG, JPG, SVG) est adapté à une situation précise. Par exemple, le format JPG est idéal pour les photographies et autres images complexes avec beaucoup de variations de couleurs.

D’un autre côté, les images en format PNG fonctionnent bien pour les graphismes qui ont moins de variations de couleurs et qui utilisent la transparence, comme une capture d’écran.

Et pour finir, le format SVG (Scalable Vector Graphic) fonctionne parfaitement pour une image composée de formes géométriques simples, comme un logo. Ce sont en générale des images dites vectorisées qui permettent de ne pas avoir de perte de qualité même en très haute résolution.

Optimiser les images pour réduire le poids et rendre WordPress plus rapide

Maintenant que toutes tes images sont adaptées à chaque utilisation, possède le format adapté et sont prête pour tes publications, il faut les optimiser ! Bon, là c’est plus simple, quand je parle d’optimisation d’image, ça signifie essentiellement la compression d’images pour réduire leur poids.

Pour cela, tu peux soit les optimiser localement avec un logiciel ou une application en ligne (il en existe des milliers), soit utiliser un widget si tu utilise WordPress.

Si tu souhaite utiliser un plugin WordPress qui prend en charge toutes tes images téléchargées, tu peux utiliser Imagify. C’est un excelent widget qui va optimiser tes images dès que tu les transfère sur ton serveur. Il existe bien sûr une version payante avec plus de fonctionnalités.

Et, si tu souhaite utiliser une application pour optimiser les images avant de les télécharger, tu peux essayer Image Compressor.

Accélérer le chargement de son site grâce au lazy-loading

Le Lazy loading est le processus de téléchargement de la version complète d’une image uniquement lorsqu’elle entre l’espace visible du navigateur du visiteur. Ce qui veux dire que tant que l’utilisateur reste en haut de la page, toutes les images hors de son champ de vision ne sont pas téléchargées.

Premièrement, tu économise de la charge serveur car si ton visiteur ne descend jamais plus bas dans la page, tu ne chargera pas les images.

Deuxièmement, ça permet d’afficher la page de ton site WordPress rapidement rapidement et de charger uniquement quand c’est nécessaire, les images à afficher.

Souviens toi que Google est sensible à la vitesse du chargement de la page ! La vitesse du chargement, c’est le moment où l’utilisateur peut cliquer et/ou naviguer sur ton site web.

Cette solution permet d’augmenter considérablement la vitesse de chargement des pages de ton site internet WordPress.

Il existe également des plugins pour utiliser le système du Lazy Load notamment WP Rocket pour WordPress.

7. Gérer efficacement les fichiers statiques

Astuce WordPress n°7 - Bien gérer ses fichiers statiques pour améliorer la rapidité

En plus des images, les scripts et les feuilles de style représentent une partie importante de la charge d’une page internet. Nous allons voir maintenant comme il est possible de servir efficacement ces fichiers statiques à tes visiteurs pour rendre WordPress plus rapide.

La minification pour réduire le poids des fichiers et gagner en rapidité

Premièrement, il faut réduire le poids de tes feuilles de style et de tes scripts pour consommer moins de ressource. C’est un peu le même principe que les images dont nous avons parlé. Ce processus d’appelle la minification et il consiste à supprimer les parties d’un fichier qui ne sont pas nécessaires à l’exécution.

Euh… Il va pas me supprimer n’importe quoi hein…? Non, rassure toi, il s’agit essentiellement des espaces blancs, des commentaires et du code inutilisé à l’intérieur de certaines fonctions par exemple.

Sache qu’il est possible de minfier :

  • Les fichiers HTLM (les pages de ton site internet)
  • Les feuilles de style CSS
  • Les scripts (en général JavaScript)

Pour cela, dans le même principe que les images, tu peux utiliser des applications en ligne tel que Minifier. Le but de cette application est de minifier tes feuilles de style et scripts.

Dans le cas où tu utilise WordPress, je te conseil un widget comme WP Rocket (oui c’est vraiment un super widget et je t’assure que je n’ai aucune affiliation avec eux). Ce widget va minimiser toutes les ressources de ton site WordPress en une seule fois pour gagner davantage de temps.

Le chargement asynchrone des ressources permet un rendu plus rapide

Maintenant que tes feuilles de style et tes scripts sont minifier pour réduire leur poids, il faut les charger de manière asynchrone.

Ahha, ça fait peur ! Et pourtant, le principe de chargement asynchrone signifie juste que le chargement des ressources non essentielles n’arrêtera pas le rendu de la page.

En faite, tu pourra voir ta page même si elle n’est pas totalement mise en forme. Tu est certainement tombé sur des sites ou au début, la page était blanche et le texte en plein milieu sans aucune mise en forme ? Et bien c’est par ce que son propriétaire utilisait le principe de chargement asynchrone de ses ressources.

A titre d’exemple, voici comment charger un script JavaScript de manière asynchrone :

<script src="path/to/script" async></script>

Ne t’inquiète pas, si tu ne fait pas de code, des widget pour WordPress comme Async JavaScript ou bien Autoptimize existent et le font bien.

Activer la compression GZIP pour compresser et accélérer l’affichage

Et pour terminer avec les optimisations de fichier en tout genre, il ne te reste plus qu’a activer la compression GZIP. Ca va te permettre de compresser encore un peu plus tes ressources et de rendre son site WordPress encore plus rapide !

Mais revenons à la technique, la compression GZIP est une technique qui implique que le serveur envoie des fichiers compressés au navigateur. Ces fichiers seront décompresses une fois le téléchargement terminé.

Sache que utiliser la compression GZIP permet de compresser la taille des pages et le CSS jusqu’à 67%. C’est quand même non négligeable quand tu a quelques milliers de visiteurs sur ton site web mais aussi très efficace pour rendre son site WordPress plus rapide.

Si tu utilise WordPress, tu peux activer la compression gzip en installant un widget tels que Ninja Speed ​​Compression.

Sinon, en terme d’activation, il te faudra modifier ton fichier .htaccess :

AddOutputFilterByType DEFLATE text/html
AddOutputFilterByType DEFLATE text/css
AddOutputFilterByType DEFLATE text/javascript
AddOutputFilterByType DEFLATE text/xml
AddOutputFilterByType DEFLATE text/plain
AddOutputFilterByType DEFLATE image/x-icon
AddOutputFilterByType DEFLATE image/svg+xml
AddOutputFilterByType DEFLATE application/rss+xml
AddOutputFilterByType DEFLATE application/javascript
AddOutputFilterByType DEFLATE application/x-javascript
AddOutputFilterByType DEFLATE application/xml
AddOutputFilterByType DEFLATE application/xhtml+xml
AddOutputFilterByType DEFLATE application/x-font
AddOutputFilterByType DEFLATE application/x-font-truetype
AddOutputFilterByType DEFLATE application/x-font-ttf
AddOutputFilterByType DEFLATE application/x-font-otf
AddOutputFilterByType DEFLATE application/x-font-opentype
AddOutputFilterByType DEFLATE application/vnd.ms-fontobject
AddOutputFilterByType DEFLATE font/ttf
AddOutputFilterByType DEFLATE font/otf
AddOutputFilterByType DEFLATE font/opentype

# Pour les anciens navigateurs qui n'accèpte pas la compression
BrowserMatch ^Mozilla/4 gzip-only-text/html
BrowserMatch ^Mozilla/4\.0[678] no-gzip
BrowserMatch \bMSIE !no-gzip !gzip-only-text/html
</IfModule>

Si ton serveur ne prend pas en charge mod_deflate tu peux essayer avec mod_gzip :

<ifModule mod_gzip.c>
 mod_gzip_on Yes
 mod_gzip_dechunk Yes
 mod_gzip_item_include file \.(html?|txt|css|js|php|pl)$
 mod_gzip_item_include mime ^application/x-javascript.*
 mod_gzip_item_include mime ^text/.*
 mod_gzip_item_exclude rspheader ^Content-Encoding:.*gzip.*
 mod_gzip_item_exclude mime ^image/.*
 mod_gzip_item_include handler ^cgi-script$
</ifModule>

Une fois les modifications enregistrées, la compression gzip sera activée et ton site web sous WordPress sera encore plus rapide. C’est des coup à gagner de nouvelles places avec son SEO ça !

8. Optimiser les requêtes HTTP

Astuce WordPress n°8 - Optimiser les requêtes HTTP

Nous avons beaucoup parlé de la charge serveur et la compression des fichiers pour gagner en rapidité. Il est venu le moment de parlé de la façon dont les fichiers sont envoyés au client !

Si tu a déjà réaliser quelques tests de performance, tu as dû remarquer que beaucoup d’erreurs sont liées aux requêtes HTTP. Pourquoi ? Par ce que les mesures typiques incluent généralement :

  • la quantité de requêtes HTTP sur votre page Web
  • le nombre de redirections
  • le nombre de recherches DNS que le navigateur doit effectuer pour télécharger toutes les ressources

Combiner les fichiers similaires pour réduire les requètes

Une façon simple de réduire le nombre de requêtes HTTP est de combiner les fichiers similaires. Par exemple, au lieu d’avoir 5 feuilles de style, combine les en une seule.

Chaque fois que le client veut récupérer un fichier, il envoie une requète au serveur qui à son tour lui transmet le fichier. En combinant tes fichiers, tu va éviter des requètes inutiles et améliorer considérablement le temps de chargement de ton site web. Si tu utilise une application de minification, utilise en une qui permet de combiner les fichiers.

Minimiser le nombre de recherches DNS

Chaque fois que le navigateur rencontre une ressource hébergée sur un nouveau nom de domaine, il doit effectuer une recherche DNS pour obtenir l’adresse IP correspondante.

En stockant les ressources sur un seul serveur, tu vas réduire les recherches DNS et gagner davantage de temps de réponse.

Si tu utiliser CDN pour servir tes fichiers statiques, le nombre de recherches DNS est déjà minimisé.

Réduire le nombre de redirections pour les ressources statiques

Une redirection a lieu lorsque l’emplacement d’origine d’une ressource pointe vers un nouvel emplacement. Cela signifie que le navigateur du client doit transmettre une nouvelle requète pour obtenir la ressource.

L’idée là est simplement d’éviter et de minimiser ce genre de redirection pour gagner en rapidité d’affichage.

9. Activer la mise en cache dans WordPress

Astuce WordPress n°9 - Activer la mise en cache

La mise en cache est le processus de stockage d’une partie de la page dans un emplacement temporaire afin de la transmettre rapidement à tes visiteurs. La mise en cache te permet d’économiser de la bande passante du serveur et de réduire les temps de chargement des pages.

Si tu est en quête d’un widget WordPress pour la mise en cache de tes ressources, sélectionne-en un qui est facile à configurer et qui offre de belles performances.

Encore une fois, mon coup de coeur va à WP Rocket qui est pour moi le meilleur plugin de mise en cache WordPress.

10. Mettre à jour WordPress et PHP

Astuce WordPress n°10 - Mettre à jour WordPress et PHP

Bien que WordPress et PHP soient très populaires, ils sont également toujours en cours de développement. Des améliorations telles que de nouvelles fonctionnalités, des correctifs lié à la sécurité, des corrections de bugs et des améliorations de performances y sont intégrées régulièrement.

Par conséquent, il est essentiel de mettre à jour ton site web sur WordPress, tes plugins et PHP vers les dernières versions pour suivre ces améliorations.

Néanmoins, avant d’installer une mise à jour, assure-toi bien d’avoir sauvegarder la version actuelle de ton site WordPress.

Bilan sur l’optimisation et l’amélioration des performances de son site web

Dans ce guide, nous avons d’abord vu pourquoi il est essentielle de prendre en compte et optimiser la vitesse d’affichage de tes pages.

Ensuite, je t’ai présenté quelques outils populaires pour te permette d’évaluer la qualité de ton site web en terme de vitesse et comment tu peux faire pour améliorer ses performances.

Puis nous avons vu les techniques les plus importantes pour accélérer ton site WordPress en commençant par l’hébergement, puis par les différentes techniques d’optimisation des fichiers et des requètes et pour finir avec la mise à jour des logiciels comme PHP et WordPress.

Et toi, tu utilise d’autres techniques pour accélérer ton site WordPress ? Fais le moi savoir en commentaire !

Voir aussi :


Donne la chance aux autres, partage tes astuces !

Dans la même catégorie

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *